2010 décembre | AA's blog

Monthly Archives: décembre 2010

Sac en patchwork japonnais (cadeau de Noël !)

Bonjour à tous,Voilà, j’ai offert mes cadeaux fait-main. Je crois qu’ils ont été appréciés ! Faut dire, j’y travaillais depuis mi-octobre. Si vous voulez offrir pas mal de choses faites à la main, et que vous travaillez, il faut s’organiser!Voilà ma première réalisation de Noël :Ce petit sac provient du livre « Patchwork Lesson 2 » qu’on m’avait offert à Noël l’an dernier. Il est référencé comme livre n° 266 chez les Japn Couture Addict, et je me rends compte d’ailleurs que je suis la seule sur ce site à montrer des réalisations à partir de ce livre. Pourtant, j’ai lu récemment qu’il a été traduit en français.J’avais fait une pochette, que j’utilise pour ranger du bazar de brodeuse aujourd’hui.Voilà le modèle :J’ai acheté 5 coupons de tissus japonnais à ma mercerie préférée.Et je me suis lancée dans la réalisation des carrés qui forment l’avant et l’arrière du sac: 18 carrés de 13 minuscules morceaux chacun. Et encore, j’ai simplifié le vrai montage, parce que sinon, j’avais une couture à faire à la main. J’ai tout fait avec la machine, à la chaîne. Je vous rassure, ca m’a quand même pris au moins deux soirées pour assembler ces 18*13= 234 rectangles.Hop, hop, la suite arrive, on assemble 9 carrés ensembles, pour obtenir un grand carré de 18 cm de coté.Sauf que mon « grand carré » faisait 16 cm de coté, sans les coutures à prévoir. Gloups. Du coup, j’ai rajouté des bandes sur le coté, qui finalement mettent bien en valeur le patchwork !J’ai collé une couche de molleton thermocollant, et j’ai réalisé un matelassage rapide, directement à la machine. Dans d’autres réalisations de Noël, j’ai matelassé à la main, ce qui me rebutait, mais n’est pas si compliqué et long qu’on ne l’imagine.Bref, magie du web, on passe directement de cette étape au fignolage intérieur. Entre les 2, j’ai brodé le nom de la personne à qui le sac était destiné sur le haut (enfin, son surnom), j’ai râlé parce que ma bande pour faire les cotés et fond du sac n’était pas assez longue (d’où les cotés bicolores), et j’ai accroché les poignées avec un petit morceau de tissus.Les coutures étaient visibles à l’intérieur du sac, il fallait donc les cacher avec du faux biais, découpé dans les mêmes tissus évidemment. Je dis faux, car je ne coupe pas le biais dans la diagonale du tissus.Du coup, à l’intérieur, les rebords sont soulignés avec du tissus à fleur, c’est très joli.On retourne la bête, et voilà !!Le coté est donc bicolore:C’est joli non ? J’en ai bavé, mais au final, on peut dire que je m’améliore en patchwork japonnais… ils font des choses avec des morceaux si petits, on a intérêt à être précis avec eux !!A bientôt,AA

Rendez-vous sur Hellocoton !

Faire du biais maison rapidement, et sans outil spécial !

Bonjour à tous,

En cette période de Noël, j’ai expérimenté quelque chose vu sur un blog américain, dont, comme d’hab, j’ai oublié le nom. Faut que je note mes liens !!

EDIT: J’ai retrouvé ! C’est sur Creative Little Daisy.

Le blog montrait comment faire du biais, maison, avec.. une aiguille et un fer à repasser. Exit le bidule à faire du biais, qui coute relativement cher. (ça !).

Il suffit donc de piquer une aiguille, sur votre planche à repasser, de plier le tissus en biais sur 2 cm, puis de le passer dans l’aiguille.

Ensuite, on tire doucement sur la bande, coté devenu biais, et on passe le fer sur le tissus qui se plie tout seul.Bon, il faut tirer doucement, et bien vérifier que les plis se font bien, mais ca marche plutôt bien. En 10 minutes, j’ai fait un bon mètre de faux-biais (comprendre que je ne l’ai pas coupé dans le biais du tissus) pour un cadeau de Noël !J’y croyais pas trop en essayant, et ça a été une bonne surprise, car ça marche !

A bientôt avec une petite recette certainement,

AA

Rendez-vous sur Hellocoton !

Calendrier de l’avent rapide

Bonjour,Voici le calendrier que j’ai réalisé lundi soir, très rapidement. Si vous avez des enfants, il sera fait encore plus vite!Il faut du papier (je conseille de taper dans la pile de brouillon que vous avez au travail – mon boss adore imprimer donc j’ai de quoi faire, car je jette pas une feuille encore blanche d’un côté!), de la gouache, des agrafes, de la ficelle et un cadre qui peut être recouvert pendant l’avent.Ensuite, il faut demander aux enfants (ou à vous même) de faire des dessins de Noël, à la gouache, sur des 1/2 feuilles, ou des 1/4. Puis je conseille d’oublier les dessins sous un dictionnaire pendant une heure, la gouache humide faisant gondoler le papier. Il faudra au moins 24 dessins pour la face avant de nos poches. Et autant de face arrières, qui peuvent rester blanches.Après, il faut agrafer les cotés des poches, remplir de Kinder ou autre gourmandise, et fermer.On peut donc passer à l’installation de nos pochettes. Il faut suspendre des morceaux de ficelle à un crochet, autour d’un cadre, de façon à pouvoir faire des guirlandes de pochettes en papier, en agrafant nos pochettes à la ficelle.L’ensemble donne un truc hyper bariolé, je n’avais pas confiance dans le résultat, mais au final, c’est pas si moche !! La photo rend pas super, je ne suis jamais chez moi quand il fait jour, en semaine!Ca fait un peu une forme de coeur.Bon, je préfère avoir ca dans la cuisine que dans le salon quand même. Mais pour un calendrier de l’avent bricolé en 2 heures, je suis contente :)AAPS: En fait, je me suis inspirée de dessins fait à la gouache sur du papier, vu sur un blog américain.. Ca rendait super sur le blog, mais évidemment, j’ai perdu l’adresse ..

Rendez-vous sur Hellocoton !